Il a un featuring sur le dernier album de Kanye WestYeezus. Il est un des précurseurs du drill — le rap hyper thugged out de Chicago, popularisé récemment par Lil Durk et Chief Keef. Il était au Cabaret Underworld à Montréal ce samedi. C’est King Louie, directement venu de la capitale du meurtre aux USA, surnommeé “Chiraq, Drillinois” dans sa partie sud. (Photos)

Le public était tout chaud du début à la fin, les artistes aussi. Les premières parties, DJ CreamYoung MicYung JungleGrindmuzik & The Verse, ont bien délivré et surtout: ils allaient de parfait accord avec l’artiste principal. Ce qui est toujours apprécié et synonyme d’un booking bien réfléchit.

Le seul downside, c’est que le show s’est terminé rapidement, j’ai trouvé. Lorsque le set de King Louie s’est terminé… j’en voulais encore, et je pense que la foule aussi. C’est quand même un bon signe, ça montre qu’on a aimé ça. Personne n’est parti avant la fin du concert, vers 1h45 AM.